La Barbade Légalisera le Cannabis Medical et Organisera un Référendum sur la Légalisation Récréative

Source: Flickr

Le Barbade se prépare pour créer une industrie national du cannabis médical et tiendra un référendum sur une légalisation plus vaste, le premier ministre a dit.

Plus tôt ce mois-ci, le Premier Ministre Mia Mottley a déclaré que «il n’y a pas de doute qu’on va mettre un cadre en place pour le cannabis médical dans la semaine prochaine. En fait, on a plus ou moins pris une décision, on a juste besoin d’affiner et de former les pratiquants.»

Mottley a peut-être été particulièrement désireuse de légaliser le commerce intérieur du cannabis medical pour des raisons économiques, ce à quoi elle a directement fait référence dans son annonce: «Vous ne pouvez pas avoir votre marché principal, le Canada, les affaires internationales et le secteur des services financières se développant rapidement dans de nouveaux domaines d’investissement et vous ne pouvez pas correspondre en tant qu’un domicile, la capacité d’adapter ces nouveaux domaines d’investissement, si vous ne le faites pas, que vont-ils faire? Aller ailleurs»

Le médecin-chef du pays, Dr. Kenneth George, après a confirmé que le Ministère de la Santé se préparait pour la regulation medical du cannabis.

«Le Ministère [de la Santé] se concentrera sur l'utilisation de cannabinoïdes dans des conditions très spécifiques», le Dr. George a déclaré. «Nous espèrons que la marijuana à des fins médicales recevra les garanties [appropriées] pour protéger la population et les personnes qui en feront la distribution. »

Barbados Today rapporte que la légalisation de la production, de la vente et de l’utilisation de la drogue à des fins non médicales (récréatives) será décidé dans un référendum, bien que tous les détails de ce vote -y compris la question spécifique et la date- ne sont pas encore annoncés.

Selon la loi en vigueur de la Barbade, la possession de cannabis à des fins personnelles peut avoir une amende allant jusqu’à 250,000 Dollars Barbadiens ($124, 890/£98,966) ou d’une peine d’emprisionnement allant jusqu’à cinq ans. La possession de plus de 15 grammes de cannabis peut être consideré une «quantité trafficable». Une personne reconnue coupable de trafic de cannabis -ou tout autre drogue- peut être condamnée à la prision à vie.

La Barbade se joint à plusieurs autres pays des Caraïbes pour mettre en place une réforme progressive du cannabis ces dernières années. La Jamaïque a décriminalisé la possession d'un máximum de deux onces ou cinq plantes de cannabis en 2015. Plus récemment, fin 2018, le gouvernement d'Antigua et Barbuda a annoncé son intention de légaliser la production et la fourniture de cannabis à des fins religieuses et médicales - après avoir déjà décriminalisé la possession personnelle et la cultivation plus tôt cette année.