La Colombie sur le point de légaliser la marijuana à des fins médicales

La Colombie pourrait devenir le second pays d’Amérique latine à légaliser et réglementer la marijuana à usage médical.

Un décret (lire ici, en espagnol) prévoyant la régulation de la culture, de la production, de la distribution, de la possession et de l’usage de cannabis à des fins médicales et scientifiques a été signé par les ministres de la santé, de l’agriculture et de la justice, et n’attend maintenant que la signature du président Juan Manuel Santos pour entrer en vigueur. Le décret a été signalé en premier par Blu Radio.

Il semble peu justifié que Santos rejette le décret vu ses précédents commentaires au sujet de la marijuana à des fins médicales, ayant déclaré en août dernier : « [C’est] une manière de commencer à retirer des mains des criminels le rôle d’intermédiaire entre le patient et la substance lui permettant de soulager ses souffrances ».

La loi proposée définit également le rôle du Conseil National des Stupéfiants (Consejo Nacional de Estupefacientes - CNE) dans tout modèle de réglementation que ce soit, attribuant à l’agence les responsabilités en matière d’autorisation pour ce qui est de la culture de plants de cannabis. L’exportation de la marijuana à des fins médicales, bien qu’uniquement à destination des marchés où celle-ci est légale, sera aussi autorisée si le décret est approuvé par Santos.

La légalisation de la marijuana à des fins thérapeutiques a été proposée pour la première fois l’an dernier quand le sénateur Juan Manuel Galan a soumis un projet de loi adopté sans difficulté par le Sénat avant de passer au Congrès. Il était espéré que la loi soit adoptée cet été.

L’Uruguay est le seul pays d’Amérique latine ayant légalisé la marijuana à l’échelle nationale, à usage récréatif comme médical. Le Chili qui a voté l’an dernier une loi autorisant la culture de cannabis à usage médical à destination d’un groupe de 200 patients à Santiago, est prêt à étendre son programme existant.