Uruguay - La loi pour la marijuana avance à pas de géant, les ventes attendues pour juin

L'Uruguay fait un pas de plus vers le lancement de son marché de marijuana contrôlé en sélectionnant les producteurs et en signant un décret sur le cannabis médicinal.

Le journal República a publié le 5 février dernier que l'Institut de régulation et de contrôle du cannabis (IRCCA) avait choisi cinq entreprises — deux étrangères et trois nationales — qui cultiveront la marijuana sur la propriété de l'état. Cela représente un pas de géant dans les dernières phases de mise en place de la distribution de cannabis non-médicinal.

La sélection des entreprises signifie que les ventes ne tarderont pas à commencer, certains rapports optimistes parlent  d'un début des ventes en avril. Néanmoins, il semble plus probable que la vente commence en juin si nous prenons en considération les cycles de cultures du cannabis et le temps nécessaire à sa préparation pour la vente en pharmacie.

Le président José Mujica, de son côté, a signé un décret (voir le texte intégral en espagnol, ici) visant à contrôler la vente et la consommation de marijuana médicinale. Selon celui-ci, la marijuana médicinale sera vendue dans les pharmacies mais ne pourra seulement être achetée par les individus de plus de 18 ans disposant d'une carte officielle. En ce qui concerne la marijuana non-médicinale, aucune publicité ne sera autorisée.

Ces derniers développements constituent un pas de géant vers le lancement de la loi sur la marijuana en Uruguay. Le pays est le premier au monde à avoir légaliser cette drogue en décembre 2013.

En mai 2014, le gouvernement a promulgué une série de réglementations qui mettaient en application la loi de 2013. Trois mois plus tard, les personnes voulant cultiver la marijuana chez eux (6 plants maximum) ont dû s'enregistrer dans une base de données gérée par le Ministère de la santé. L'IRCCA a ensuite annoncé que les clubs de producteurs de cannabis devront s'enregister à leur tour. Ces clubs peuvent compter jusqu'à 45 membres et faire pousser 99 plants maximum par an.

En décembre, le président Mujica a signé un décret autorisant la culture du chanvre à usage industriel.

Fin janvier 2015, environ 1 300 producteurs de cannabis et quelques 500 clubs étaient enregistrés dans la base de données selon l'Observatoire national des drogues (National Drugs Board, JND).