Le Luxembourg est le dernier pays de l’UE à légaliser le cannabis médical

Les législateurs luxembourgeois ont unanimement approuvé une loi pour légaliser le cannabis thérapeutique.

La loi, adoptée le 28 juin, permet que le cannabis soit prescrit et utilisé dans le cadre de douleurs chroniques, de nausées liées à une chimiothérapie, ou de spasmes musculaires résultant de sclérose en plaques. La première version de la loi stipulait que seuls les spécialistes pouvaient prescrire la drogue mais le texte finalement adopté permet à tout médecin généraliste de le faire, s’ils ont suivi une formation pour cela.

La ministre de la santé Lydia Mutsch a applaudi le soutien législatif à la loi : « Je me réjouis que la Chambre ait marqué son accord avec le projet de loi légalisant l’accès au cannabis à des fins médicales. L’usage médical du cannabis est une étape importante dans le cadre de nos efforts visant à réduire les douleurs et souffrances de certains patients, là où les traitements habituels ne le permettent pas ou plus. »

Le cannabis médical sera importé du Canada sous forme d’huile ou de capsules et ne sera accessible que sur prescription dans les pharmacies hospitalières, d’après le Luxembourg Times.

La loi a été critiquée comme étant trop restreinte. Certains législateurs s’inquiètent de ce que seules quatre pharmacies hospitalières dans tout le pays pourront en délivrer, rendant l’accès à leur médicament difficile aux personnes qui vivent dans des zones plus rurales.

En plus de cela, certains craignent que la nouvelle loi n’accorde pas la drogue à de nombreux patients qui en auraient pourtant besoin.

Dr Jean Colombera, physicien et membre de la Chambre des Députés du Luxembourg, a déclaré au magazine Delano avoir « l’impression que cela ne servira qu’aux personnes dont la maladie est déjà trop avancée […] Pour moi, on devrait leur accorder bien avant qu’ils n’atteignent ce stade. »

« Le cannabis médical peut être utilisé pour un bien plus grand nombre de maladies…par exemple si vous souffrez de troubles du sommeil, de dépression ou de douleurs » a-t-il ajouté.

Plusieurs autres pays européens ont récemment changé d’opinion sur le cannabis thérapeutique. Le parlement Portugais a approuvé une régulation à son sujet plus tôt ce mois-ci, les législateurs grecs ont fait de même en mars, et l’Allemagne l’a légalisé pour des fins médicales début 2017.

Pour les différences d’accès au cannabis médical au sein de l’UE, voir notre carte interactive: