La censure du site de la fondation Rylkov

Le gouvernement russe a interdit depuis début février la diffusion du site internet « la  Fondation d’André Rylkov », cette fondation a pour but d’ œuvrer pour  une politique plus humaine axée sur la tolérance et la protection de la sante publique a l égard des usagers de drogues, notamment en développant des programmes de substitution (méthadone) et d’échange des seringues, informer les usagers et ainsi contribuer a réduire les risques. 

L’administration russe juge que la fondation organise  « l’apologie de la drogue », rendant ainsi son activité illégale, ce n’est pas la première fois que les autorités russes font pression a l’encontre de la fondation.

 Alors, que l’on sait ces programmes efficaces contre l’augmentation des infections, le gouvernement russe, dans un pays qui  compte l’un des plus grand nombre d’usagers de drogues par injections s’obstine a adopter   une politique de durcissement à l égards des utilisateurs de drogue et des associations qui viennent en leur aide, conséquence le nombre des infections (HIV, hépatite C…) ne cesse d’augmenter en Russie, ainsi que le nombre de décès.

 C’ est pourquoi International AIDS society appelle les autorités russes à reconsidérer leur politique, et à rouvrir le site internet de la fondation qui concourt à aider ces personnes.

Il est urgent que les autorités russes changent leur image sur la drogue, et de traiter ces usagers dans le respect des droits de l’homme et de la dignité  afin de prévenir et réduire les risques.