Les campagnes chocs de lutte contre la drogue au Royaume-Uni

Cette semaine, une nouvelle campagne contre l'usage de drogues au volant débute au Royaume-Uni. Cette campagne publicitaire, lancée par le ministre des transports Andrew Adonis et qui a coûté 2,3 millions de livres sterling, sera déployée sur les télévisions, les stations de radios et lors de festivals.

Le spot explique que la police peut détecter la prise de drogue simplement en regardant les yeux des individus.

Le but du gouvernement Britannique est de rendre la conduite sous stupéfiant aussi inacceptable que la conduite en état d'alcoolémie.

Au Royaume-Uni, la conduite en état  d'ébriété a été réduite de 75% grâce aux campagnes chocs du ministère des transports. C'est désormais envers les consommateurs de drogues qu'est destinée  cette campagne choc, en utilisant les mêmes procédés  que l'Australie.

Au royaume-Uni, cette année, seulement 3000 personnes conduisant sous l'effet de stupéfiants ont été arrêtés contre 100,000 personnes sous l'emprise d'alcool. 

La peine encourue au Royaume-Uni pour conduire sous emprise d'alcool ou de drogue est d'un maximum de 6 mois, et l'auteur d'un accident mortel encourt jusqu'à 14 ans.

En France, le seul fait d'être arrêté sous l'emprise de stupéfiants au volant peut-être puni de 2 ans de réclusion criminelle et de 45000 euros d'amende.

Selon la Sécurité Routière, 8.8% des conducteurs impliqués dans des accidents mortels se sont révélés positifs au Cannabis.

Que pensez vous de l'usage de telles images en France?

- Spot de lutte contre l'alcool au volant,UK

- Spot de lutte contre le cannabis au volant, Australie

- Spot de lutte contre les drogues au volant, Australie