Les drogues psychédéliques peuvent-elles vous rendre plus intelligent et plus créatif?

Les drogues psychédéliques peuvent-elles vous rendre plus intelligent et plus créatif?

Source: Wikimedia

Après avoir été catégoriquement ignorées et complètement bannies de la recherche scientifique pendant plusieurs décennies, les drogues psychédéliques connaissent un certain renouveau. Depuis environ une décennie, la volonté de comprendre comment ces drogues fascinantes fonctionnent a fortement augmentée, de même que la recherche quant à leur probable capacité à traiter des maladies mentales.

Un des domaines auxquels on s'intéresse, mais sur lequel il y a très peu de recherches scientifiques sérieuses, c'est la consommation de psychédéliques à très faible dose (on parle ici d'environ 10 à 15 µg de LSD) dans le but d'améliorer l'humeur et les aptitudes au travail. À première vue, on peut se demander en quoi une drogue capable de vous faire voir des spirales fractales dans votre assiette à la pause déjeuner, peut possiblement améliorer votre rendement au travail.

Pour nous aider à mieux comprendre la pratique du LSD micro-dosé, la GDS (Enquête Mondiale sur les Drogues) a collaboré avec le groupe de recherche sur les psychédéliques de l'Imperial College de Londres, pour entreprendre l'une des recherches les plus importantes sur le micro-dosage jamais réalisée.

Désormais dans sa sixième année, et avec une cible de plus de 150,000 personnes interrogées, la GDS a pour mission de rendre la consommation de drogue plus sûre, en dépit de son statut illégal. Créée par un réseau de chercheurs, de cliniciens et d'organisations visant à réduire les risques liés à la consommation de drogues, l'enquête a pour but d'élargir la portée et l'amplitude de nos connaissances.

On se demandera comment la consommation de très faibles doses de LSD ou de psilocybine (« champignons magiques ») fonctionne exactement, comment les personnes peuvent réagir au micro-dosage et si cela est efficace ou non.

On se demandera également si les psychédéliques peuvent traiter des maladies physiques ou psychiatriques.

Si vous voulez nous aider à en savoir un peu plus sur la consommation des drogues psychédéliques, et sur les bienfaits qu'elles peuvent apporter à leurs consommateurs, nous vous invitons à prendre quelques minutes pour participer à la plus grande enquête mondiale sur la consommation de drogues

Dr Adam R Winstock, consultant psychiatre, est le fondateur de la GDS.

Dr Robin Carhart Harris est le Directeur de la recherche sur les psychédéliques de l'Imperial College de Londres.