La Suisse pourrait-elle devenir le premier pays européen à réglementer légalement le cannabis?

Une nouvelle campagne a été lancée pour légaliser le cannabis en Suisse (Source: Pixabay)

Neuf ans après l’échec d’un référendum suisse visant l'approbation de la légalisation du cannabis par la population, un groupe d’action est revenu à la discussion.

Legalize It, un groupe basé à Zurich, a lancé une campagne pour réglementer légalement le cannabis en Suisse. Legalize It décrit les  trois objectifs de l’initiative: permettre aux adultes d’avoir « la liberté et le droit de consommer du cannabis », afin d'empêcher la prolifération du cannabis acheté au « marché noir » et d'assurer un investissement accru dans la prévention de l’utilisation de drogues, la recherche connexe et la sécurité sociale. Selon le groupe, les fonds destinés à de tels investissements, seront acquis par la taxation des ventes de cannabis et par les économies dans le maintien de l’ordre public.

L’action se présente sous la forme d'une initiative populaire fédérale, un instrument législatif permettant aux citoyens suisses de proposer des changements dans la loi. Si la proposition regroupe 100 000 signatures valides de citoyens suisses, elle sera présentée pour débat par le Conseil Fédéral, le plus haut pouvoir exécutif du pays et l'Assemblée Fédérale, l'autorité législative la plus importante.

La culture, la vente et l'utilisation du cannabis sont interdites en Suisse dans presque tous les cas, mais la punition pour petites possessions est relativement légère. En vertu de la loi actuelle, un adulte qui se trouve en possession d'un maximum de 10 grammes de cannabis recevra une amende de 100 francs suisses (£ 78) et ne sera pas poursuivi pénalement. En 2015, il y a eu un total de 18 366 amendes en Suisse.

Environ 3 pour cent des résidents suisses adultes utilisent du cannabis tous les mois, et près de 40 pour cent des adultes prétendent l'avoir utilisé au moins une fois dans leur vie, selon le Monitorage Suisse des Addictions.

Une tentative de réglementation légale du cannabis a été résolument récusée par la population lors du référendum de 2008, où 63% des électeurs se sont opposés à l’initiative. Cependant, la population a changé sa vision sur le sujet au cours de la dernière décennie, selon Nino Forrer, porte-parole de Legalize It.

« Depuis 2008 que beaucoup d'autres pays ont légalisé ou décriminalisé le cannabis sous une forme quelconque et les résultats ne sont pas mauvais [...] Sur la base de ces nouvelles données, les Suisses verront plus d'avantages que de méfaits à la légalisation du cannabis, j’en suis sûr », a déclaré Forrer à TalkingDrugs. « Il n'y a pas eu d'augmentation massive de la consommation de cannabis chez les jeunes [dans les endroits où le cannabis a été légalisé], d’accidents de la circulation, pas de coûts de santé accrus. Plutôt, de nombreux organismes ont versé l'argent supplémentaire parvenu des taxes sur le cannabis dans les soins de santé, les infrastructures et les écoles afin d'améliorer le niveau de vie de leur population ».

Par exemple, en 2016, l'État américain du Colorado a recueilli plus de 150 millions de dollars en taxes de la vente de cannabis, dont environ 50 millions de dollars ont été consacrés à des projets scolaires. De même, Legalize It prétend que la taxation de la drogue pourrait augmenter de 100 millions de francs suisses (£ 78 millions) chaque année, en fonction de leurs estimations des taux de consommation.

Forrer croit que le succès des initiatives étrangères, comme celle du Colorado, peuvent aider les autorités suisses et le public à soutenir Legalize It. C'est une nouvelle action - mais seulement si le message peut être effectivement livré.

« Nous avons eu de très bonnes réponses jusqu’à maintenant! Beaucoup de gens en Suisse attendaient cette initiative, donc ils sont très heureux que nous l'avons commencée », a déclaré Forrer. « Maintenant, nous essaierons d'informer la population autant que possible afin de rassembler un groupe de soutien fort à travers le pays. Les médias de masse influent grandement sur notre perception du cannabis, donc il faut une bonne presse pour convaincre les Suisses ".

Si cette initiative réussit, la Suisse pourrait devenir le premier pays d'Europe à introduire un marché du cannabis légalement réglementé.